de fr it

AdolpheGraedel

26.9.1902 à Sonvilier, 14.11.1980 à Schaffhouse, prot., de Huttwil. Fils de Johann Rudolf, artisan charron, et de Marianna Kormann. Marie-Jeanne Meyrat, fille de Jules Henri. Apprenti gainier à Saint-Imier, élève de l'université ouvrière de Bruxelles. Militant syndical et socialiste à La Chaux-de-Fonds dans les années 1930, G. préside notamment l'Union ouvrière (1934-1943) et rédige le quotidien socialiste La Sentinelle (1938-1943). Député au Grand Conseil neuchâtelois (1940-1943), puis bernois (1946-1952). Conseiller national (1951-1963, actif dans les questions commerciales, industrielles et internationales). Engagé à la FOMH en 1943, il devient secrétaire central en 1945 et vice-président en 1955. Secrétaire général de la Fédération internationale des ouvriers de la métallurgie, à temps partiel dès 1954, puis à temps plein de 1961 à 1970. Membre du conseil de banque de la BNS (dès 1953). Membre du CICR (1965-1974).

Sources et bibliographie

  • La Lutte syndicale, 19.11.1980
  • Le Point, février 1981
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF