de fr it

MarcelKrügel

31.1.1893 à Noiraigue, 3.4.1973 à Travers, cath., d'Escholzmatt et Travers. Fils de Ferdinand, fondateur en 1902 d'une fabrique de pierres fines pour l'horlogerie, et de Mina Esther Amélie Schopfer. Célibataire. Ecole de commerce de Neuchâtel, licence ès sciences commerciales à l'université de Neuchâtel. Avec son frère René, K. accéda en 1944 à la tête de l'entreprise paternelle. Président de l'Association suisse des fabricants de pierres d'horlogerie, vice-président de l'Union des branches annexes de l'horlogerie (UBAH), membre de l'assemblée des délégués et du comité central de la Chambre suisse de l'horlogerie, membre de la Convention patronale. Administrateur du journal La Suisse horlogère. Conseiller général (1926-1933, 1944-1968) et communal (exécutif, 1933-1944) de Travers. Conseiller national libéral (1933-1940). Colonel du régiment d'infanterie 8 (1939-1945), puis commandant de la brigade frontière 2 (1944-1950). Grand-croix de l'ordre des chevaliers du Saint-Sépulcre.

Sources et bibliographie

  • L'Etat-major, 8, 205-206
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 31.1.1893 ✝︎ 3.4.1973