de fr it

AndréSandoz

18.9.1911 à La Chaux-de-Fonds, 16.5.2006 à La Chaux-de-Fonds, prot., de La Chaux-de-Fonds et du Locle. Fils de Gaston-Henri, professeur de mathématiques, et d'Angèle Julie Perrinjaquet. 1942 Amélie Luginbühl, fille d'Arthur, professeur de mécanique. Licence en droit à Neuchâtel (1934). Avocat à La Chaux-de-Fonds (1938-1940), secrétaire-chancelier de la ville de La Chaux-de-Fonds (1940-1953). Député socialiste au Grand Conseil neuchâtelois (1949-1953 et 1961-1981), S. est, lors de son second mandat, rapporteur de la commission législative, dont les travaux aboutissent à la création du tribunal administratif. Conseiller d'Etat (1953-1960, Justice et industrie). Président de La Chaux-de-Fonds (1960-1970), il pose les bases de la politique culturelle de la ville. Conseiller national (1963-1971). Membre de la Commission confédérée de bons offices chargée de régler la question jurassienne dès 1970. Président du Centre social protestant neuchâtelois (1979-1981). Défenseur des droits des immigrés et des travailleurs, S. est influencé par le christianisme social.

Sources et bibliographie

  • Biogr.NE, 5, 305-308
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Jeannin-Jaquet, Isabelle: "Sandoz, André", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 27.11.2009. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/006054/2009-11-27/, consulté le 23.09.2020.