de fr it

TheodorScherrer

14.11.1880 à Neuhausen am Rheinfall, 13.3.1955 à Neuhausen, prot., de Märstetten. Fils de Theodor, peintre, et de Luise Heimlicher. 1911 Elise Schoch, fille de Kaspar, serrurier. Ecoles à Neuhausen, apprentissage de menuisier à Schaffhouse (1896-1899). Séjours dans le canton de Berne, à Stuttgart et Berlin (1899-1904). Menuisier à Zurich (1904-1906) et Neuhausen (1906-1908). Substitut au greffe communal (1909-1912) et greffier communal (1912-1938) de Neuhausen. Député au Grand Conseil schaffhousois de 1913 à 1938 (pour le parti socialiste, devenu parti communiste en 1921, communiste d'opposition en 1930 et socialiste ouvrier en 1935). Elu conseiller d'Etat en 1939 (Police et Santé publique), il démissionna en 1946 parce qu'il n'approuvait pas l'attitude intransigeante de son parti envers les anciens partisans du IIIe Reich. Ayant fait publier en 1948 deux textes anonymes où il attaquait son successeur Georg Leu, il fut exclu du parti.

Sources et bibliographie

  • E. Joos, Parteien und Presse im Kanton Schaffhausen, 1975, 466-468
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 14.11.1880 ✝︎ 13.3.1955

Suggestion de citation

Wipf, Matthias: "Scherrer, Theodor", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 25.07.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/006102/2011-07-25/, consulté le 21.09.2020.