de fr it

EmilArnold

Le député à la tribune lors du Premier Mai 1931 à Zurich (Gretler's Panoptikum zur Sozialgeschichte, Zurich).
Le député à la tribune lors du Premier Mai 1931 à Zurich (Gretler's Panoptikum zur Sozialgeschichte, Zurich).

22.1.1897 à Bâle, 21.10.1974 à Bâle, d'Altdorf (UR). Fils de Wilhelm (->) et de Sophie A.-Zurbrügg (->). 1919 Luisa Schwarz, fille de Johann, palefrenier. Après un apprentissage de commerce, A. fut employé de banque. Membre de la rédaction de la Freie Jugend à Zurich. Journaliste, rédacteur du Vorwärts de Bâle. Député au Grand Conseil bâlois (1923-1940, 1947-1953; président en 1939-1940), conseiller national PCS (1932-1933) et plus tard PdT (1951-1953). Président du conseil de la Coopérative de consommation de Bâle. Spartakiste à Berlin en 1915-1916, A. fut un des organisateurs de la grève générale de Bâle en 1919 et travailla en 1921 pour le Komintern à Moscou. A la suite de désaccords au sein du PCS, Marino Bodenmann le remplaça en 1934 au Conseil national. Ayant critiqué la Suisse dans un discours prononcé à Budapest, A. fut condamné en 1953 par le Tribunal fédéral et perdit tous ses mandats politiques. Il démissionna du PdT en 1956 avant la crise hongroise et abandonna la politique active, travaillant désormais au Département cantonal des travaux publics.

Sources et bibliographie

  • Fonds, StABS
  • M. Wullschleger, «Emil Arnold ― der "Räuber"», in Basler Stadtbuch 1973, 1974, 247-252
  • B. Studer, Un parti sous influence, 1994
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF