de fr it

MaxArnold

Le politicien intervient lors de la landsgemeinde de Nidwald. Photographie de K. Manz, 1942 (Gretler's Panoptikum zur Sozialgeschichte, Zurich).
Le politicien intervient lors de la landsgemeinde de Nidwald. Photographie de K. Manz, 1942 (Gretler's Panoptikum zur Sozialgeschichte, Zurich).

8.1.1909 à Kriens, 9.11.1998 à Stäfa, sans confession, de Schlierbach. Fils de Hans, électricien. 1931 Fanny Häberli, fille d'Eduard, horloger, de Münchenbuchsee. Après un apprentissage de dessinateur en machines à Kriens (1923-1927), A. travailla dans l'industrie privée de 1928 à 1935 (à Zurich dès 1929). Chômeur de 1935 à 1938 (diverses activités d'entraide). Il entra à la VPOD (SSP) en 1935; constructeur aux places d'aviation militaire de Dübendorf et Stans de 1938 à 1946, il y syndiqua le personnel. Secrétaire général de la VPOD à Zurich de 1947 à 1974, rédacteur de son organe, Der öffentliche Dienst (Les services publics VPOD), jusqu'en 1957. Entré au Parti socialiste suisse en 1931, membre de sa direction (1937-1948), il siégea au Conseil communal (exécutif) de Zurich de 1938 à 1940. Cofondateur et président du parti nidwaldien des ouvriers et paysans (1942-1946). Conseiller national zurichois (1951-1971 et 1975). Vice-président de l'USS (1954-1959). A. a fait de la VPOD une association puissante, mais il ne se confond pas avec le fonctionnaire syndical type de l'après-guerre: il refusa l'anticommunisme, s'opposa à l'armement nucléaire suisse et intervint régulièrement au Parlement en faveur d'une politique de paix active.

Sources et bibliographie

  • La politique salariale de la VPOD, 1952 (all. 1952)
  • avec H. Jordi, «50 années d'hist. fédérative», in La VPOD à la lumière des événements contemporains, 3, 1955 (all. 1955)
  • Notices biogr., AUSS
  • APriv, Sozarch
  • Der öffentliche Dienst, 20.12.1974; 20.1.1989; 17.12.1998
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF