de fr it

MoniqueBauer-Lagier

Portrait de Monique Bauer-Lagier diffusé par la presse en 1987, au moment de sa non-réélection au Conseil des Etats (Bibliothèque nationale suisse, Berne) © Bild + News, Zurich.
Portrait de Monique Bauer-Lagier diffusé par la presse en 1987, au moment de sa non-réélection au Conseil des Etats (Bibliothèque nationale suisse, Berne) © Bild + News, Zurich.

1.12.1922 à Meyrin,19.2.2006 à Onex, protestante, d'Onex. Fille de Jean Lagier et de Thérèse née Wanner, instituteurs. Paul-A. Bauer, médecin; le couple eut trois enfants. Après la maturité latine (1941), Monique Lagier obtint un diplôme à l'Institut des sciences de l'éducation de Genève. Elle fut ensuite active pendant huit ans dans l'enseignement. Membre du comité central suisse du Parti libéral (PL), elle fit partie du Grand Conseil genevois (1973-1977), du Conseil national (1975-1979) et du Conseil des Etats (1979-1987). Après avoir rompu avec le PL, elle se présenta en indépendante, avec le soutien des écologistes, aux élections fédérales de 1987 mais ne fut pas réélue à la Chambre des cantons (Assemblée fédérale). Féministe convaincue, Monique Bauer-Lagier fut membre des Commissions fédérales pour l'égalité des droits entre hommes et femmes et pour le nouveau droit matrimonial. Ses interventions portèrent aussi sur la défense des minorités, la protection de l'environnement, l'instauration d'un nouvel ordre économique mondial et une politique plus active des bons offices de la Suisse propre à relancer le dialogue Est-Ouest. Elle présida l'Association internationale des parlementaires de langue française, le groupement parlementaire pour les réfugiés, l'Institut international de recherches pour la paix à Genève, Pain pour le prochain, l'Aide Suisse contre le Sida et Unir Suisses et Internationaux de Genève.

Sources et bibliographie

  • Bauer-Lagier, Monique: Une femme en politique. Mémoires d'une conseillère aux Etats de Genève, 1996.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Liliane Mottu-Weber: "Bauer-Lagier, Monique", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 21.07.2022. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/006166/2022-07-21/, consulté le 25.09.2022.