de fr it

GeorgesBorel

6.6.1900 à Genève, 28.7.1975 à Genève, prot., de Genève, Neuchâtel et Couvet. Fils d'Edmond, horloger, et de Louisa Mermoud. Léa Hauenstein, fille de Wilhelm. Licence en sociologie de l'université de Genève (1929). Sous-régent (1921), instituteur (1926), B. quitte l'enseignement lorsqu'il est nommé juge de paix en 1945. A ce titre, il préside la Chambre des tutelles. Conseiller municipal (législatif) socialiste de Genève (1939-1946), conseiller national (1951-1967). Il reste fidèle au Parti socialiste suisse lors de la scission du parti socialiste genevois en 1939. Il a encouragé la construction de bâtiments scolaires ainsi que celle de l'école d'altitude de Montana. Il s'est également occupé d'une coopérative d'habitation.

Sources et bibliographie

  • Tribune de Genève, 11.11.1951
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.6.1900 ✝︎ 28.7.1975

Suggestion de citation

Bron, Marie: "Borel, Georges", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 14.01.2003. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/006198/2003-01-14/, consulté le 09.12.2021.