de fr it

ValentineFriedli

4.4.1929 à Saint-Aubin-Sauges,10.7.2016 à Delémont, catholique, de Grabs, après son mariage de Welschenrohr. Fille d'Ernest Graessli, ouvrier, conseiller communal socialiste à Courtételle, et d'Ida née Domon. 1951 Francis Friedli, technicien-architecte, directeur d'une entreprise à Delémont, fils de Louis Friedli, entrepreneur; le couple eut sept enfants. Valentine Friedli, qui avait fréquenté l'école secondaire à Delémont et obtenu un diplôme d'employée de commerce, fut secrétaire de direction et ménagère. Militante de l'Association féminine pour la défense du Jura dès sa création en 1963, elle siégea au comité directeur du Rassemblement jurassien de 1970 à 1990. Membre du Parti socialiste (PS) et du Conseil de ville de Delémont (législatif, 1973-1978), elle fut la seule femme élue à l'Assemblée constituante jurassienne (1976-1978). De 1979 à 1983, elle fut députée au Parlement jurassien, puis, de 1983 à 1987, conseillère nationale (Assemblée fédérale). Valentine Friedli fut membre d'Amnesty International (AI) et de SOS-Asile Jura.

Sources et bibliographie

  • Gunzinger, Charles-André; Moine, Denis (éd.): L'assemblée constituante jurassienne, 1976, p. 38.
  • Fringeli, Michèle; Jeanbourquin, Daniel; Moine, Denis: Jura souverain. Les premières autorités, 1981, p. 124.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Valentine Graessli (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ 4.4.1929 ✝︎ 10.7.2016

Suggestion de citation

François Kohler: "Friedli, Valentine", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 31.03.2022. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/006301/2022-03-31/, consulté le 05.07.2022.