de fr it

FritzGrütter

2.9.1901 à Roggwil (BE), 29.5.1984 à Berne, de Roggwil. Fils de Friedrich et d'Emma Kurt. Emilie Althaus. Ecole primaire à Roggwil, école normale de Hofwil. Instituteur à Rohrbach, puis en ville de Berne (1930-1955). Conseiller communal (exécutif) socialiste à Rohrbach (1926), député au Grand Conseil bernois (1934-1951), membre du législatif (1940-1947) et de l'exécutif de la ville de Berne (1955-1967, Finances, puis Services industriels), conseiller national (1947-1971). Entré en 1922 au PS (qui avec lui gagna la majorité au Conseil communal de Berne en 1955), G. présida le parti cantonal (1947-1962), le groupe socialiste à l'Assemblée fédérale (1952-1957) et le parti suisse (1962-1970). Figure dirigeante de ce dernier en une époque de haute conjoncture, propice à la lutte des travailleurs pour les améliorations salariales et la sécurité sociale, il joua un grand rôle dans son intégration à l'Etat bourgeois et dans l'avènement de la formule magique de 1959.

Sources et bibliographie

  • Konstruktive Opposition - Wille zum Aufbau, 1967
  • Berner Tagwacht, 30.5.1984
  • BZ, 1.6.1984
  • Der Bund, 1.6.1984
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 2.9.1901 ✝︎ 29.5.1984

Suggestion de citation

Stettler, Peter: "Grütter, Fritz", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.03.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/006342/2006-03-16/, consulté le 25.11.2020.