de fr it

JohannNyffeler

17.9.1860 à Berne, 7.4.1929 à Berne, prot., de Huttwil. Fils de Johannes, maître principal, et d'Anna Barbara Sägesser. Alice Helene Potter. Ecole normale à Münchenbuchsee. Maître d'école à l'institut Bächtelen à Berne (1879) et à Kirchberg (BE, 1882-1900), N. introduisit dans cette école la gymnastique pour filles et obtint la construction d'une salle de sports. En 1900, il travailla pour la fabrique de feuilles d'étain et de capsules métalliques Zimmerli, Kaeser & Cie, déplacée à Kirchberg en 1895, première firme suisse à produire ces objets, ainsi que des couvercles de boîtes de conserve, distribués dans le monde entier. Changeant d'associés, N. donna un essor remarquable à l'entreprise devenue en 1914 Nyffeler, Schüpbach & Cie et plus tard Nyffeler, Elsässer & Cie. Député au Grand Conseil bernois (1912-1926, membre de la commission de l'économie publique dès 1918 et président de cette dernière 1922-1926). Président de la commune de Kirchberg (1921-1924) et conseiller national (1922-1928). En 1918, N. quitta le parti radical qui, selon lui, portait trop peu d'intérêt à la paysannerie et aux classes moyennes, pour entrer au PAB. L'un de ses premiers membres, il s'y fit un nom en défendant les arts et métiers au niveau cantonal et fédéral. Colonel.

Sources et bibliographie

  • Der Bund, 8.4.1929
  • Burgdorfer Tagblatt, 14.4.1929
  • Chronik der Gemeinden des Kantons Bern, 1, 1951, 522-523
  • Kirchberg, 1994, 79, 239, 272, 360-372
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Stettler, Peter: "Nyffeler, Johann", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 12.08.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/006455/2009-08-12/, consulté le 28.10.2020.