de fr it

EmilieLieberherr

14.10.1924 à Erstfeld,3.1.2011 à Zollikerberg, protestante, de Zurich et Nesslau. Fille de Jakob Lieberherr, mécanicien ajusteur aux CFF, et de Theresia née Dallabona. Célibataire. Après avoir obtenu un diplôme de commerce, Emilie Lieberherr fut secrétaire pendant trois ans à l'Union de banques suisses à Zurich. Après une maturité commerciale en 1947, elle fut responsable durant quatre ans de la formation du personnel chez Oscar Weber SA à Berne. De 1952 à 1956, elle étudia l'économie politique à Berne tout en travaillant (licence, puis doctorat ès sciences politiques en 1965). Après un séjour aux Etats-Unis (1957-1959), où elle occupa plusieurs emplois, elle fut maîtresse d'école professionnelle pour le personnel de vente à Zurich (1960-1970), ainsi que cofondatrice (1961) et présidente (1965-1978) du Forum des consommatrices suisses. Conseillère municipale de Zurich entre 1970 et 1994 (Affaires sociales), Emilie Lieberherr fut candidate du parti socialiste jusqu'en 1978, puis, après un différend avec son parti, de l'Union syndicale en 1982 et 1986; elle forma son propre comité en 1990 et fut exclue du Parti socialiste pour avoir soutenu le candidat radical à la présidence de la ville. Première présidente de la Commission fédérale pour les questions féminines (1976-1980) et conseillère aux Etats (1978-1983), Emilie Lieberherr fut la première femme élue au gouvernement de la ville de Zurich. Elle marqua la politique zurichoise et suisse dans les domaines de l'égalité des sexes, ainsi que de l'aide aux personnes âgées et aux toxicomanes.

Sources et bibliographie

  • Stadtarchiv Zürich, Zurich, Dokumentation Stadträte.
Complété par la rédaction
  • Fellenberg-Bitzi, Trudi von: Emilie Lieberherr. Pionierin der Schweizer Frauenpolitik, 2019.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 14.10.1924 ✝︎ 3.1.2011

Suggestion de citation

Bürgi, Markus: "Lieberherr, Emilie", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 05.01.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/006480/2011-01-05/, consulté le 05.03.2021.