de fr it

IsidorMeyer

8.1.1860 à Andermatt, 22.2.1944 à Andermatt, cath., d'Andermatt. Fils de Kaspar, hôtelier au Dreikönige (Trois Rois) d'Andermatt, loueur de chevaux de poste, expéditeur, agriculteur et conseiller, et de Klara Müller, d'Hospental. Petit-fils de Franz Josef Julius (->). Célibataire. Ecole secondaire à Schwytz et Fribourg, école industrielle à Lausanne et séjour linguistique à Milan. Dans sa jeunesse, M. travailla dans l'entreprise paternelle et ouvrit un commerce. De 1886 à 1932, il dirigea l'hôtel Meyerhof à Hospental. Après avoir exercé les activités de courtier, d'employé de l'état-civil et de secrétaire communal, il devint responsable du fonds des orphelins (1882-1896), président de la commune d'Andermatt (1901-1902, 1905-1906). Secrétaire (1896-1899) et amman (1902-1906 et 1910-1912) de la vallée d'Urseren. Juge cantonal (1896-1904), député au Grand Conseil (1898-1915, président 1904-1905), conseiller d'Etat de 1915 à 1932, dont douze années aux finances. Landamman d'Uri (1920-1922, 1928-1930). Comme directeur des Finances, il négocia avec succès la concession hydraulique avec les CFF et les subventions aux routes alpines avec la Confédération. Conseiller aux Etats catholique-conservateur (1928-1935). Membre du conseil de la Banque cantonale d'Uri (1920-1940, président 1938-1940). Cofondateur en 1902 des Forces motrices d'Urseren et membre du conseil pendant de longues années, administrateur du chemin de fer Furka-Oberalp. Membre actif de la Société d'histoire de son canton et de celle des cinq cantons de Suisse centrale, M. fut l'auteur de nombreux ouvrages historiques qui ont gardé leur valeur. Durant son mandat, la vallée d'Urseren se réorienta vers le tourisme après l'effondrement du trafic par le col du Gothard, la place d'armes d'Andermatt se développa et les finances cantonales, qui avaient souffert de la crise de la Caisse d'épargne, furent assainies. M. fut le premier landamman d'Uri originaire de la vallée d'Urseren et il contribua à résorber l'opposition traditionnelle entre elle et Uri.

Sources et bibliographie

  • Ursern und der Gotthardverkehr, 1938
  • Die Ursener Geschlechter und ihre Herkunft, 1941
  • avec C.F. Müller, «Die Talammänner von Ursern», in HNU, 24/25, 1969/70, 115-144
  • AFam, Talarchiv Ursern
  • Gotthard Post, 9, 1944
  • Urner Wochenblatt, 1944, no 16
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF