de fr it

Ludwig FriedrichMeyer

17.5.1872, 30.6.1959 à Lucerne, d'Aristau et de Lucerne (1919). Fils de Leonz Ludwig, télégraphiste, puis commerçant. Rosel Endemann, fille de Heinrich, fondateur de la brasserie Eichhof. Etudes de droit à Fribourg-en-Brisgau, Leipzig, Berlin, Berne et Heidelberg. Stages d'avocat auprès du conseiller national Josef Leonz Weibel à Lucerne et du futur conseiller fédéral Robert Comtesse à Neuchâtel. Perfectionnement à Paris et Londres. En 1900, M. ouvrit un bureau d'avocat à Lucerne. Député au Grand Conseil lucernois (1907-1919 et 1931-1935), membre du Grand Conseil de ville de Lucerne (1907-1919), il fut victime de la "crise des avocats" en 1919. Conseiller national, chef du groupe radical (1931-1941). Fondateur de la première coopérative d'habitation de Lucerne (le "village des cheminots" au Geissenstein). Administrateur de nombreuses sociétés (brasserie Eichhof, C.J. Bucher, Lonza, Société laitière suisse), ainsi que de l'Ipsa (première raffinerie de pétrole en Suisse). En 1940-1941, ses efforts en vue d'obtenir, au nom de l'Ipsa, un permis d'entrée en Suisse pour le spéculateur italien Camillo Castiglioni firent scandale. Après cette affaire, il se retira du Conseil national. Commandant de la brigade d'infanterie 12 (1920-1927).

Sources et bibliographie

  • Dossiers des conseillers nationaux et aux Etats, StALU
  • Coll. biogr., ZHBL
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 17.5.1872 ✝︎ 30.6.1959