de fr it

FelixMoeschlin

31.7.1882 à Bâle, 4.10.1969 à Bâle, cath., de Bâle, bourgeois d'honneur de Witterswil. Fils de Felix, instituteur, et d'Anna Maria Kayser. Elsa Sophia Hammar, peintre. Ecoles à Bâle, études (interrompues) de géologie, botanique et économie à Bâle et Zurich. M. fut journaliste et écrivain dès 1905. Entre 1909 et 1914, il résida en Suède, où se déroule son roman le plus célèbre (Der Amerika-Johann, 1912). Directeur du tourisme à Arosa et rédacteur de la revue Schweizerland (1915-1920), il vécut ensuite à Uetikon am See (1920-1941), puis à Brissago (1942-1965). M. collabora notamment à la National-Zeitung et à Die Tat. Président, puis président honoraire, de la Société des écrivains suisses (1924-1942). Engagé dans la défense spirituelle, M. soutint l'interdiction de travailler réclamée par la Société des écrivains suisses après 1933 à l'encontre des écrivains immigrés. Conseiller national AdI du canton de Zurich (1939-1943), puis du canton de Bâle-Ville (1943-1947). Docteur honoris causa de l'université de Zurich (1933), prix littéraire de la Ville de Zurich (1935), prix artistique de la Ville de Soleure (1962).

Sources et bibliographie

  • Ch. Wamister, Felix Moeschlin, 1982 (avec liste des œuvres)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 31.7.1882 ✝︎ 4.10.1969