de fr it

Gion ClauVincenz

6.4.1921 à Andiast,28.10.2014 à Coire, catholique, d'Andiast. Fils de Georges Vincenz, menuisier, et de Margreta Turtè née Carisch. 1948 Mena Killias, fille de Giachen Luregn Killias, paysan et député au Grand Conseil. Après avoir fréquenté le gymnase à Disentis/Mustér, Gion Clau Vincenz suivit une formation d'ingénieur agronome à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich, où il obtint son doctorat ès sciences techniques. Il fut directeur de la centrale cantonale d'économie laitière et enseignant à l'école d'agriculture du Plantahof à Landquart (1950-1960), inspecteur cantonal des alpages (1952-1960), directeur commercial de Volg Coire/Landquart (1960-1986) et président de l'Union des paysans grisons (1961-1979). Membre du Parti conservateur chrétien-social (Parti démocrate-chrétien dès 1970), Vincenz siégea au Grand Conseil grison (1963-1969) et au Conseil des Etats (1968-1979), où il déposa une motion importante en faveur de paiements directs aux paysans de montagne. Il fut également membre du conseil des Ecoles polytechniques fédérales (1974-1987), président du conseil d'administration de l'Union suisse des caisses Raiffeisen (1984-1992) et membre du comité directeur (et président d'honneur) de la communauté de travail des paysans de montagne suisses (1962-1978).

Sources et bibliographie

  • Cavelty, Luregn Mathias: «Alt Ständerat Vincenz wird 70 Jahre alt», in: Bündner Tagblatt, 4.4.1991.
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Brunold, Ursus: "Vincenz, Gion Clau", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 09.08.2021, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/006726/2021-08-09/, consulté le 28.11.2021.