de fr it

KarlWick

6.3.1891 à Sankt Josefen (comm. Gaiserwald), 22.12.1969 à Lucerne, cath., de Jonschwil, Zuzwil (SG), Wuppenau et Lucerne. Fils de Josef Karl, maître boulanger et aubergiste, et de Juliana Boppart. Lydia Ebneter, fille de Karl, maître de mathématiques. Ecole primaire à Saint-Gall, école de l'abbaye d'Engelberg, études de droit aux universités de Berlin et de Fribourg, doctorat en droit.

W. fit ses armes dans le journalisme en travaillant comme rédacteur du quotidien conservateur catholique Die Ostschweiz à Saint-Gall (1917-1921) et du journal chrétien-social Hochwacht à Winterthour (1921-1926). En 1926, il répondit à l'appel du Vaterland de Lucerne, où il s'occupa de la rubrique culturelle et dirigea le supplément littéraire. Ses articles avaient du succès aussi en dehors des milieux catholiques. Alors que le catholicisme officiel se montrait encore hésitant, W. s'engagea résolument contre le national-socialisme et ses émules suisses, ce qui lui valut une grande reconnaissance. Il était l'un des journalistes catholiques les plus marquants de Suisse et avait une influence sur l'opinion publique du pays. En 1954, il devint rédacteur en chef du Vaterland, l'organe central des conservateurs, auquel il resta fidèle jusqu'à sa mort. Entré à la Société des étudiants suisses en 1910, il en devint membre d'honneur en 1917. Pépinière des conservateurs catholiques, celle-ci l'initia de manière précoce à la vie politique: à peine arrivé à Lucerne, W. représenta le parti chrétien-social au Grand Conseil lucernois (1927-1931 et 1935-1951). Il présida aussi le parti chrétien-social du canton de Lucerne (1934-1950) et fut conseiller national (1931-1963). Doctorat honoris causa de l'université de Fribourg.

Sources et bibliographie

  • Der katholische Staatsbürger, 1943
  • Der konservative Staatsgedanke und seine soziale Verpflichtung, 1945
  • Chefredaktor Dr. Dr. h.c. Karl Wick, Alt-Nationalrat, 1966
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.3.1891 ✝︎ 22.12.1969