de fr it

Lehn

Rhode du demi-canton d'Appenzell Rhodes-Intérieures documentée pour la première fois vers 1400, comprenant Appenzell, des habitations dispersées et des fermes isolées sur l'adret. Son nom est dérivé des quelques maisons de L. (auj. comm. Appenzell). Autrefois appelée L.-Dorf, L. dépendait de l'abbaye de Saint-Gall et formait l'une des rhodes du bailliage d'Appenzell. Lorsque la seigneurie territoriale de l'abbaye eut de fait cessé d'exister en 1429, la rhode de L. perdura, et fut rattachée aux cinq rhodes d'Appenzell Rhodes-Intérieures après la division du canton en 1597. Elle n'exerça plus de rôle politique depuis 1873, mais subsista comme une association de personnes qui, jusqu'en 1875, payait les frais d'uniforme à ses recrues (transformés ensuite en solde). Jusqu'en 1940, elle fournit des subsides d'aide sociale, tandis qu'aujourd'hui, elle soutient principalement des activités religieuses et culturelles ainsi que des organisations caritatives, et joue un rôle honorifique (délégation de bannière à la landsgemeinde et à la Fête-Dieu). Région agricole, L. a connu une forte activité de construction depuis 1950.

Sources et bibliographie

  • A. Koller, Die Rhoden des innern Landesteiles von Appenzell, 1936 (31982)
  • H. Bischofberger, Die Rhode Lehn, (en préparation)