de fr it

HelmutHubacher

15.4.1926 à Krauchthal, prot., de Bâle. Fils de Hans, commerçant, et d'Emili Kolb. 1949 Gret Hungerbühler, de Sirnach. Formation d'employé de gare aux CFF (1942-1944). Secrétaire de la VPOD (1953-1963), rédacteur en chef du Basler Arbeiterzeitung (1963-1972), secrétaire de l'Union syndicale bâloise (1972-1991). Entré au Parti socialiste suisse en 1947, H. en fut le président de 1975 à 1990. Député au Grand Conseil bâlois (1956-1968), conseiller national (1963-1997, doyen en 1991 et 1995). Sous sa présidence, le PSS, parti ouvrier à l'origine, devint le parti de gauche de la nouvelle classe moyenne, intégrant dès lors également les questions d'environnement et de condition féminine. H. fut membre des cinq commissions permanentes du Conseil national, notamment de celles des finances (1963-1969) et de politique de sécurité (1972-1997, avec quelques interruptions). Au sein de cette dernière, il critiqua à plusieurs reprises la politique du Département militaire fédéral, défendant le principe d'une réduction de l'armée et s'opposant à des commandes d'armement qu'il jugeait démesurées (le système de défense aérienne Florida en 1969, les chars 68, les chars Léopard 2 et les avions de combat F/A-18). Connu dans toute la Suisse comme un habile débatteur et un critique acéré, H. publia Schwarzbuch EMD (le livre noir du DMF) en 1979, livre pour lequel il reçut un blâme du Conseil fédéral, qui lui reprocha d'avoir dépassé les limites usuelles du droit à la critique.

Sources et bibliographie

  • Tatort Bundeshaus, 1994
  • Wohlfahrt oder Talfahrt, 1997
  • M. Herter, «Vollblut-Politiker mit seismographischen Fähigkeiten», in Traktandum Magazin, 1992, no 1, 29-35
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF