de fr it

Johann JakobMartin

7.4.1790 à Frenkendorf, 13.4.1858 à Sissach, prot., de Frenkendorf et Sissach. Fils de Johann Jakob, greffier du district de Sissach, et de Verena Christen. 1810 Anna Maria Gysler, de Sissach. Commerçant. Député au Grand Conseil bâlois (1831), greffier jusqu'en 1832. Après la création du canton de Bâle-Campagne, M. se battit avec ses frères Johannes (->) et Heinrich pour la démocratie directe contre la nouvelle élite dirigeante. Député au Grand Conseil de Bâle-Campagne (1837 et 1841-1851), aux Constituantes de 1838 et 1850, juge cantonal (1838) et conseiller d'Etat (1838-1840). Il dut quitter le gouvernement parce que sa famille avait été mêlée au Gemeindejoggeliputsch, soulèvement contre les autorités cantonales. En 1851, il fut nommé président du tribunal du district de Sissach.

Sources et bibliographie

  • K. Birkhäuser, éd., Personenlexikon des Kantons Basel-Landschaft, 1997, 108
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 7.4.1790 ✝︎ 13.4.1858