de fr it

ErnstErny

15.2.1884 à Rothenfluh, 1.1.1956 à Liestal, prot., de Rothenfluh. Fils d'Emile, président de commune. Hedwig Maria Elisabeth Christen, fille d'Erwin, propriétaire d'un moulin à Lausen. Etudes de droit à Munich, Heidelberg, Bâle (doctorat). Greffier (1908-1916), puis président du tribunal cantonal de Bâle-Campagne (1916-1931) et, à ce titre, président de la chambre cantonale de conciliation. Conseiller d'Etat radical (1931-1950, Justice, police, cultes). Président de l'autorité de renvoi (1950-1956). Membre de la Commission fédérale de recours en matière d'alcool, de commissions et associations d'intérêt public, du conseil de fondation de Pro Augusta Raurica. Président de la Ligue contre la tuberculose. Pendant la période de tensions sociales et politiques des années 1920 et 1930, E. eut un rôle de modérateur, d'abord à la chambre de conciliation lors de menaces de grèves et de lock-out, puis au Conseil d'Etat. Il s'opposa à la réunification de Bâle-Ville et Bâle-Campagne.

Sources et bibliographie

  • «Die rechtliche Behandlung der Frage der Wiedervereinigung der Kantone Basel-Landschaft und Basel-Stadt im Hinblick auf die am 2. März 1933 eingereichte Initiative», in RDS, N.S. 58, 1954
  • E. Meier, «Regierungsrat Dr. Ernst Erny», in BHB, 7, 1956, 7-18
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 15.2.1884 ✝︎ 1.1.1956

Suggestion de citation

Birkhäuser, Kaspar: "Erny, Ernst", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 04.01.2016, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/006882/2016-01-04/, consulté le 28.11.2020.