de fr it

OttoKopp

31.1.1903 à Saint-Gall, 1.8.1972 à Liestal, prot., de Lütisburg. Fils d'Otto, employé de chemin de fer, et de Frieda Zuberbühler. 1929 Helene Müller, de Langenbruck. Scolarité à Saint-Gall, école normale à Schiers. Instituteur à Zegligen, Gelterkinden et Liestal (1922-1947). Partisan du mouvement franchiste de Silvio Gesell. Ayant critiqué la politique officielle d'alignement durant la Deuxième Guerre mondiale, K. perdit un procès pour atteinte à l'honneur contre le chef de la police de Bâle-Campagne. Considéré néanmoins comme le vainqueur moral, il fut élu au gouvernement sur la liste socialiste en 1947, mais siégea sans parti dès 1948. Directeur des Finances (1947-1953), puis de l'Instruction publique (1953-1959), il se signala par la loi fiscale (1952), celle sur les bourses d'études (1954) et par la création de classes de progymnase dans les écoles secondaires.

Sources et bibliographie

  • Mehr als sonderbar, 1947
  • Zum Andenken an Otto Kopp, alt Regierungsrat Liestal, 1972 (KBBL)
  • R. Brassel-Moser, "Das Schweizerhaus muss sauber sein", 1999, 178-205
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 31.1.1903 ✝︎ 1.8.1972