de fr it

GiovanniReali

6.11.1774 à Cadro, 30.11.1846 à Lugano, cath., de Cadro, puis de Lugano. Fils de Sebastiano, stucateur et sculpteur, et de Vittoria Malfanti. Caterina Pavoni. Frère de Giuseppe (->). Etudes de philosophie à Pavie (dès 1793). L'un des principaux représentants des partisans de la République cisalpine, R. participa à l'expédition de Lugano du 15 février 1798, puis aux troubles révolutionnaires dans le bailliage de Mendrisio, ce pourquoi il fut jugé (et acquitté). Après les troubles antifrançais de 1799, il s'enfuit à l'étranger. De retour au Tessin, il fut avocat et notaire et s'affirma comme personnalité politique influente, surtout dans la campagne luganaise. Député au Grand Conseil tessinois (1803-1827, 1839-1846), il fut membre du Petit Conseil de 1803 à 1809 et conseiller d'Etat de 1815 à 1827 (non réélu à cause de sa rivalité avec Giovanni Battista Quadri), puis de 1830 à 1837; il s'occupa notamment du différend avec l'Autriche et le Piémont au sujet de la route du San Bernardino. Secrétaire d'Etat (1837-1839). Juge au tribunal cantonal et au tribunal administratif cantonal (1809-1813). Collaborateur du périodique L'Osservatore del Ceresio, il soutint la réforme constitutionnelle de 1830. En 1839, R. fut l'un des promoteurs de la Société tessinoise d'utilité publique.

Sources et bibliographie

  • A. Galli, «Il costituto di Giovanni Reali», in Svizzera Italiana, 6, 1942, 286-293
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.11.1774 ✝︎ 30.11.1846
Indexation thématique
Politique (1790-1848) / Cantons