de fr it

Giovanni AntonioRusca

1780 à Locarno, 19.3.1853 à Milan, cath., de Loco (auj. comm. Isorno). Fils de Giuseppe Antonio et de Giuseppa Scannagatti. 1) 1802 Antonia Mattei, 2) 1819 Angiolina Taglioni. Avocat à Locarno, R. fut l'un des fondateurs de la Nuova Gazzetta del Cantone Ticino (1839), journal de tendance modérée. Député au Grand Conseil tessinois (1808-1815 et 1833-1839, président en 1836) et à la Diète fédérale (1837). Il entra en 1838 dans un gouvernement à majorité modérée et forma avec Corrado Molo et Giovanni Battista Riva une alliance appelée la Tripola (le triumvirat). Après que le Conseil d'Etat fut renversé par la révolution radicale de 1839, il fut accusé de haute trahison, jugé et condamné par contumace à trois ans de travaux forcés et à l'interdiction d'exercer une fonction publique. R. se réfugia à Pallanza (Piémont) et joua un rôle majeur dans les tentatives contre-révolutionnaires avortées de 1841 et 1843.

Sources et bibliographie

  • F. Panzera, Società religiosa e società civile nel Ticino del primo Ottocento, 1989, 237-239, 246-247
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1780 ✝︎ 19.3.1853