de fr it

FilippoCiani

Portrait posthume. Huile sur toile de Bernardino Pasta, 1869 (Museo d'arte della Svizzera italiana, Lugano, Collezione Città di Lugano).
Portrait posthume. Huile sur toile de Bernardino Pasta, 1869 (Museo d'arte della Svizzera italiana, Lugano, Collezione Città di Lugano).

28.7.1778 à Milan, 12.12.1867 à Lugano, cath., de Leontica. Fils de Carlo, commerçant et banquier, et de Maria Zacconi. Frère de Giacomo (->). Célibataire. Issu d'une famille originaire du val Blenio ayant émigré à Milan au début du XVIIIe s., C. se consacra au commerce et à la banque. Il vécut à Milan jusqu'à l'âge de 44 ans et fréquenta le milieu de la noblesse progressiste hostile aux Autrichiens maîtres de la Lombardie-Vénétie. En 1822, craignant d'être impliqué dans le procès instruit contre le comte Federico Confalonieri après l'insurrection libérale de 1821, C. abandonna définitivement l'Italie avec son frère, auquel il restera lié toute sa vie. Après de brefs séjours en Suisse et à Paris, il se rendit à Londres en 1823 et y resta jusqu'en 1829, se liant à des intellectuels italiens émigrés. En 1833, il s'installa avec son frère à Lugano, où il acheta une grande villa au bord du lac. Au Tessin, il entra en contact avec le milieu libéral et radical, raison pour laquelle les conservateurs contestèrent la citoyenneté tessinoise des deux frères et les expulsèrent du canton en 1839. Ceux-ci y revinrent toutefois sitôt après la révolution libérale de la même année. C. entama des études de sociologie et publia en 1841 un mémoire sur les pénitenciers suisses, proposant la construction d'une nouvelle prison à Lugano. Député au Grand Conseil tessinois (1839-1847). Conseiller d'Etat (1847-1852), C. dirigea le Département de l'instruction publique et œuvra pour la laïcité de l'enseignement. En 1852, il confia à Carlo Cattaneo et à Giovanni Cantoni un projet de réforme générale de l'organisation des écoles supérieures. Soucieux de l'instruction des milieux populaires, il attacha son nom à de nombreuses initiatives philanthropiques, parmi lesquelles on note la fondation d'une école enfantine à Lugano (1844).

Sources et bibliographie

  • G. Martinola, Gli esuli italiani nel Ticino, 1, 1980
  • DBI, 25, 178-179
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 28.7.1778 ✝︎ 12.12.1867