de fr it

JosefBrücker

14.4.1923 à Altdorf (UR),23.12.2013 à Altdorf, catholique, de Bürglen (UR). Fils de Josef Brücker, chef magasinier, et de Johanna née Arnold. 1955 Katharina von Dach, institutrice, fille d'Eduard von Dach, chef d'atelier, et d'Elisabeth née Wagner. Après avoir passé sa maturité à Altdorf en 1943, Josef Brücker entreprit des études d'ingénieur agronome à l'Ecole polytechnique fédérale (EPF) de Zurich (diplôme en 1949). Directeur de l'école cantonale d'agriculture de Seedorf (UR) de 1950 à 1988, il fut également chargé de cours en économie alpestre à l'EPF de Zurich à partir de 1962. Il présida la commission des travaux d'Altdorf entre 1959 et 1967 (construction de la première station d'épuration d'Uri). Membre du Parti conservateur chrétien-social (Parti démocrate-chrétien dès 1970), Brücker fut député au Grand Conseil uranais (1960-1968); il siégea ensuite au Conseil d'Etat (1968-1988), où il dirigea pendant dix ans l'Instruction publique, département nouvellement créé qu'il eut à organiser tout en s'efforçant d'améliorer le système scolaire et de refondre le régime des bourses, avant de prendre en charge les Travaux publics en mettant l'accent sur le développement des routes nationales, la protection contre les inondations et la politique énergétique. Il fut landamman d'Uri en 1972-1974, 1978-1980 et 1984-1986. Brücker présida la Société suisse d'économie alpestre de 1977 à 1985. Comme vice-président de la Société d'utilité publique de son canton, il fit construire le centre de pédagogie curative d'Uri, inauguré en 1979. Son action à Uri fut d'une remarquable cohérence.

Sources et bibliographie

  • Brücker, Josef: «Land- und Alpwirtschaft», in: Oechslin, Max; Dahinden, Hansheiri (éd.): Uri, Land am Gotthard, 1965.
  • Brücker, Josef: Werte und Wandel. Reden eines Urner Landammanns, 1988 (avec portrait).
  • Muheim, Franz: «Zum 70. Geburtstag von Josef Brücker», in: Urner Wochenblatt, 1993/29.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Stadler, Hans: "Brücker, Josef", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 12.08.2021, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/006998/2021-08-12/, consulté le 16.10.2021.