de fr it

AloisHuber

3.10.1853 à Altdorf (UR), 29.3.1923 à Altdorf, cath., d'Altdorf. Fils de Franz, commerçant. 1879 Nanette Müessli, fille de Josef, maître teinturier à Altdorf. Garde suisse à Rome (1873). Avec son frère Franz, H. tint un magasin de denrées coloniales. Conseiller communal conservateur catholique d'Altdorf (exécutif, 1882-1889, président en 1887-1889), il réalisa le réseau d'eau courante et développa le service du feu. Juge au tribunal cantonal (1890-1899, président en 1896-1899). Conseiller d'Etat (Finances, 1905-1912, landamman en 1909-1911). Président de la Caisse d'épargne dès 1905, il la réorganisa après 1912. Membre actif de sociétés de chant, de tir et de chasse. Président-fondateur de la Société du Jeu de Guillaume Tell (1898) et de l'Association des anciens gardes suisses pontificaux (1921-1923).

Sources et bibliographie

  • Urner Wochenblatt, 1923, no 14
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 3.10.1853 ✝︎ 29.3.1923

Suggestion de citation

Stadler, Hans: "Huber, Alois", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 29.10.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/007009/2007-10-29/, consulté le 28.10.2020.