de fr it

AlbinGnos

3.1.1866 à Silenen, 7.10.1930 à Silenen, cath., de Silenen. Fils de Josef, paysan de montagne. 1890 Maria Josefa Zberg, fille de Sebastian, paysan, de Silenen. Agriculteur de montagne, G. exploita un domaine au Frentschenberg et devint en 1905 responsable du dépôt postal de Bristen. Ami du landamman Josef Furrer. Conseiller communal (exécutif) de Silenen (1899-1902) et président de commune (1920-1924). Membre du conseil de paroisse de Bristen (1904-1912, président en 1908-1912) et de la commission scolaire de Silenen (1909-1912, président en 1910-1912). G. fut la cheville ouvrière de la création d'une paroisse à Bristen (1902-1903) et de la construction de l'église (1910-1912). Il s'investit aussi pour la route Amsteg-Sankt Anton (1910-1912) et pour son prolongement jusqu'à la Schachenbrücke et au Frentschenberg. Membre du conseil de la corporation d'Uri (1900-1912). Député conservateur populaire au Grand Conseil uranais (1901-1920, président en 1912-1913) et conseiller d'Etat (1924-1930, Assistance publique). G. eut particulièrement à cœur le développement de Bristen.

Sources et bibliographie

  • Gotthard-Post, 1930, no 41
  • Urner Wochenblatt, 1930, no 42
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Stadler, Hans: "Gnos, Albin", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 08.09.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/007013/2005-09-08/, consulté le 26.11.2020.