de fr it

Fürstenburg

De la Réforme jusqu'en 1803, la seigneurie de F. constitua avec le Hof (le quartier épiscopal de Coire) le domaine temporel de l'évêque de Coire. Le château de F. (ital. Castel del Principe) fut jusque vers 1800 une place forte de l'évêché à Burgeis (ital. Burgusio) dans le haut val Venosta. Vers 1280, l'évêque Konrad fit construire F. pour remplacer le château de Schluderns (ital. Sluderno), dont les évêques de Coire avaient été dépossédés par les baillis de Matsch. Un capitaine résidait à F. et exerçait en même temps la justice sur les serfs du val Venosta. A plusieurs reprises, les évêques s'y réfugièrent pour échapper aux III Ligues. C'est au XVIe s. que les évêques Beatus a Porta et Peter de Raschèr aménagèrent à grands frais l'ancien centre de F., composé d'un donjon, d'un mur d'enceinte et d'une cour fortifiée. Des droits de copropriété durent être concédés peu à peu aux seigneurs du Tyrol (depuis 1363 les Habsbourg). Depuis 1884, F., qui abrite une école d'agriculture, est propriété du couvent de Marienberg dans le Tyrol du Sud.

Sources et bibliographie

  • J. Rampold, Vinschgau, 7, 1997, 171-172
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND