de fr it

Grönenbach

Comm. du cercle de Memmingen (Allgäu). Détenteurs de la basse justice, les frères Christoph et Philipp von Pappenheim-Rothenstein introduisirent en 1559 la Réforme zwinglienne et calvinienne qu'ils avaient eux-mêmes embrassée. Après la guerre de Trente Ans, des Suisses allèrent s'établir à G. et figurent entre 1650 et 1690 dans le registre des mariages et des baptêmes (partenaires dans 52 couples ayant engendré 209 enfants). G. échappa à la recatholicisation grâce au soutien des cantons protestants, qui prirent en charge de 1687 à 1799 le traitement du pasteur. Nommé par Zurich qui considérait G. comme une église foraine, le ministre était souvent un Suisse. Plusieurs Zurichois officièrent encore à G. entre 1799 et 1929.

Sources et bibliographie

  • Actes du Conseil, StAZ
  • K. von Andrian-Werbung, Schweizer Einwanderer in die reformierte Gemeinde Grönenbach, 1954
  • K.E. Haas, Die evangelisch-reformierte Kirche in Bayern, 21982, 77-113, 347-348
  • H.U. Bächtold, «Strategien und Freundschaft. Heinrich Bullingers Korrespondenz mit Pappenheim-Rothenstein», in Profile des reformierten Protestantismus aus vier Jahrhunderten, éd. M. Freudenberg, 1999, 87-105
Liens
Notices d'autorité
GND