de fr it

Öhningen

Comm. du Bade-Wurtemberg (D), cercle de Constance. Ö. se trouve à l'extrémité ouest du lac de Constance (lac Inférieur) et jouxte le territoire de la ville de Stein am Rhein. 788 Oninga. 1052 hab. en 1875, 1280 en 1950, 3650 en 2003. La situation stratégiquement favorable d'Ö., à l'endroit où le Rhin quitte le lac, incita les Romains à lancer au IIe s. un pont permettant d'atteindre la rive vers Ö. à partir d'Eschenz (Tasgetium), en passant par l'île de Werd. Des sépultures des VIIe et VIIIe s. au riche mobilier prouvent qu'Ö. fut très tôt un établissement alémane. Un comte Kuno, identifié entretemps sous le nom de Konrad Ier, duc de Souabe (982-997), fonda un couvent à cet endroit en 965. Sa dotation comprenait aussi des propriétés et des droits dans des localités de la Suisse actuelle, notamment dans le canton de Schaffhouse. L'empereur Henri VI confia en 1191 l'avouerie d'Ö. à l'évêque de Constance; en 1535, celui-ci parvint à incorporer le chapitre des augustins (supprimé en 1803). De nombreux accords passés entre Ö. et Stein am Rhein réglementèrent le commerce, la navigation et la pêche sur le Bodan et le Rhin. Depuis 1911, Ö. est alimenté en électricité par la centrale du canton de Schaffhouse. La commune possède 42 ha de forêts sur le territoire de Stein et Stein 34 ha sur celui d'Ö.

Sources et bibliographie

  • H. Berner, éd., Dorf und Stift Öhningen, 1966
  • H. Berner, éd., Öhningen, 1988