de fr it

Fützen

Village, marché et ancienne comm. du Land du Bade-Wurtemberg, partie de la ville de Blumberg depuis 1975, dans le cercle Baar-Forêt-Noire, et limitrophe des communes schaffhousoises de Beggingen et de Merishausen. 1083 Phoezen ou Phoezin. 859 hab. en 1890, 710 en 1973. Avec Epfenhofen et Grimmelshofen, F. était situé dans la partie la plus au nord du Mundat (territoire jouissant de l'immunité) de l'abbaye d'Allerheiligen. La ville de Schaffhouse n'eut jamais la basse juridiction sur la seigneurie de Blumegg, détenue depuis 1448/1457 par le couvent de Saint-Blaise (Forêt-Noire); pour la haute justice, un âpre conflit, qui se termina en 1722 par un contrat en sa faveur, l'opposa à partir de 1466 à ce monastère. F. passa au Wurtemberg (1805), puis au grand-duché de Bade (1806). Jusqu'en 1806, l'hôpital de Schaffhouse reçut de F. des cens pour le domaine désaffecté de Schlatt. La ligne ferroviaire de la vallée de la Wutach, allant d'Oberlauchringen à Hintschingen, dite stratégique parce qu'elle contournait la frontière suisse, fut construite en 1886-1890; le tronçon médian, fermé en 1955, est aujourd'hui exploité à des fins touristiques par un chemin de fer musée. Après un grand incendie (1910), le village fut en partie détruit en 1945 durant les derniers jours de la guerre, au moment du repli des troupes SS.

Sources et bibliographie

  • K. Schib, Geschichte der Stadt und Landschaft Schaffhausen, 1972
  • P. Willimski, Fützen im Laufe der Zeit, 1981
  • Das Land Baden-Württemberg, 6, 1982, 553
Liens
Notices d'autorité
GND