de fr it

SalinsFranche-Comté

Ville de Franche-Comté (S.-les-Bains dès 1926). 5600 hab. en 1688, 8500 en 1793, 2987 en 2008. Les sources salées (Sel) furent exploitées sans doute dès 4300 av. J.-C. et des salines sont citées dans les documents du VIIIe s. C'est peut-être une saline de S. qui faisait partie des biens qui auraient été concédés à Saint-Maurice d'Agaune en 523. Dès le XIIIe s. (époque des Chalon), la ville comptait deux salines principales, la Grande Saunerie à Bourg-Dessus et le Puits-à-Muire à Bourg-Dessous. Peu à peu, les souverains rachetèrent les parts des propriétaires antérieurs, rentiers ou abbayes. En 1674, les deux salines furent réunies et propriété du roi de France. Le site était l'un des complexes industriels les plus imposants d'Europe à la fin du Moyen Age (env. 7400 t par an). Les réserves locales de bois s'épuisant, les eaux salées furent amenées à Arc-et-Senans de 1779 à 1894. Jusqu'au XIXe s., les Suisses (la Suisse occidentale surtout) furent très dépendants de S., ni le sel importé d'autres sites étrangers, ni leur propre production ne suffisant. Les Habsbourg, dès 1493, le roi de France dès 1678, utilisaient ces besoins lorsqu'ils négociaient des alliances avec les cantons. Sur les "routes du sel" et les chemins qui reliaient S. à Genève, Neuchâtel et au Pays de Vaud, la contrebande était active, car les Comtois payaient leur sel plus cher que les Suisses à cause de la gabelle. Dans la seconde moitié du XVIIIe s., diverses salines furent remises en exploitation, dont celles de Montmorot, pour compenser la diminution de celles de S. Si les cantons catholiques en refusèrent le sel, préférant celui de S., de meilleure qualité, les protestants acceptèrent qu'il constitue une partie de leur contingent. A partir de 1780, le rendement de S. ne cessa de diminuer, mais la ville resta l'un des fournisseurs des Suisses jusqu'au début du XIXe s.

Sources et bibliographie

  • Ph. Gern, Aspects des relations franco-suisses au temps de Louis XVI, 1970
  • H. Dubois, «Le Téméraire, les Suisses et le sel», in Revue hist., 1978, 309-333
  • A. Hammerer, Sur les chemins du sel, 1984
  • A. Ferrer, Tabac, sel, indiennes, 2002
  • I. Grassias et al., De pierre et de sel, 2006
  • Ch. Roussel, J.-F. Belhoste, Une manufacture princière au XVe s., 2006