de fr it

Johann RudolfFrey

30.11.1781 à Bâle, 8.11.1859 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Hans Rudolf, commerçant, membre du Grand Conseil, et d'Anna Maria Iselin. 1805 Margaretha Stickelberger, fille de Johann Rudolf, marchand. Apprentissage de commerce, voyages à l'étranger. Vice-président de la cour civile et d'appel du canton de Bâle (1821). Membre de la commission spéciale pour le commerce et le transit (1829). Membre conservateur du Petit Conseil (1827-1830), bourgmestre de Bâle (1830-1849). Délégué à la Diète tous les deux ans entre 1831 et 1845. Médiateur en 1843 lorsque le Sonderbund s'organisa. F. s'opposa à la séparation des deux Bâles, car il pensait qu'un canton de Bâle-Campagne ne serait pas viable. Colonel.

Sources et bibliographie

  • Basler Nachrichten, 11.11.1859
  • P. Burckhardt, Geschichte der Stadt Basel von der Zeit der Reformation bis zur Gegenwart, 1942
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 30.11.1781 ✝︎ 8.11.1859

Suggestion de citation

Weber, Kathrin: "Frey, Johann Rudolf", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 07.09.2020, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/007165/2020-09-07/, consulté le 26.11.2020.