de fr it

AndreasHeusler

8.3.1802 à Bâle, 11.4.1868 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Leonhard (->) et d'Agnes Mitz. 1830 Dorothea Ryhiner. Ecoles à Bâle, gymnase à Stuttgart. Etudes de droit à Tübingen et Iéna (1821-1826), doctorat (1826). Voyages en France et en Angleterre. Habilitation à l'université de Bâle (1828), privat-docent de droit public suisse. Membre du tribunal criminel et secrétaire de la Société d'utilité publique. Professeur d'histoire du droit romain, de droit pénal et de droit public suisse (1830). Député conservateur au Grand Conseil de Bâle, puis de Bâle-Ville (1830-1868). Chargé en 1831 de poursuivre les insurgés de la campagne bâloise qui s'étaient réfugiés à Olten et à Aarau, H. échoua dans sa mission. Membre du Petit Conseil (1831-1847), il continua d'enseigner bénévolement. Membre (1832) et président (1833) du collège de l'éducation, président du Conseil de tutelle (1832). Membre du collège de la justice et de la police et président de la commission du notariat (1836-1851). Les systèmes scolaire et universitaire lui doivent beaucoup. En septembre 1835, il fut cofondateur de la Société académique de Bâle, qu'il présida jusqu'à sa mort. En 1835 et 1836, H. présenta des projets de réorganisation de l'université. Délégué à la Diète (1838, 1840 et 1844), il tenta d'apaiser la crise des couvents d'Argovie et de prévenir celle du Sonderbund. Collaborateur et rédacteur en chef de la Basler Zeitung (1831-1859), il écrivit de nombreux éditoriaux. Un de ses articles contre les radicaux, dans lequel il qualifiait les bannières des sociétés fédérales de tir de "chiffons", provoqua un scandale (1847). Il ne fut plus réélu au Petit Conseil, mais resta député au Grand Conseil jusqu'à sa mort. Dès 1850, il reprit son activité de professeur ordinaire et fut recteur de l'université en 1867. H. se distingua également par ses ouvrages scientifiques qui exposent l'histoire constitutionnelle des deux Bâles, d'un point de vue systématique, puis historique.

Sources et bibliographie

  • Die Trennung des Kantons Basel, 2 vol., 1839-1842
  • StABS
  • Fonds, UBB
  • E. His, Basler Staatsmänner des 19. Jahrhunderts, 1930, 123-134
  • W. Kaegi, Jacob Burckhardt , 2, 1950, 440-458, 559-560
  • M. Burckhardt, «Der Ratsherr Andreas Heusler als jugendlicher Patriot und Aufklärer», in BZGA, 1991, 209-229
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF