de fr it

Johann HeinrichWieland

14.2.1758 à Waldenburg, 4.5.1838 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Johann Heinrich, pasteur, et de Dorothea Buxtorf. 1) 1786 Valeria Weiss, 2) 1790 Maria Magdalena Schweighauser, fille de Johann Schweighauser. Etudes de droit aux universités de Bâle et Göttingen, doctorat à Bâle (1786). W. servit l'Etat bâlois comme employé à la chancellerie (1782), avoyer du tribunal (1786), secrétaire de Liestal (1796), président de la Chambre administrative (1798-1801), préfet national (1801), chancelier (1803-1812), bourgmestre et plusieurs fois délégué à la Diète (1812-1832). Ministre des finances de la République helvétique (1802). Membre de la députation envoyée à Paris pour présenter à Napoléon la déclaration de neutralité de la Suisse (1813). Délégué au Congrès de Vienne (1814-1815). Baron autrichien (1816). Politicien libéral, W. travailla pour la liberté du commerce, l'organisation des finances et le développement de l'instruction publique.

Sources et bibliographie

  • Fonds, StABS
  • ADB, 44, 785-792
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 14.2.1758 ✝︎ 4.5.1838