de fr it

JohannesZaeslin

18.10.1748 à Bâle, 8.8.1813 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Johannes, maître de branches commerciales, et d'Anna Margaretha Sarasin. 1773 Elisabeth Thurneisen. Passementier. Prévôt de la corporation de la Clé et membre du Petit Conseil de Bâle. Z. fit partie du cercle d'universitaires bâlois adeptes des Lumières, qui fut à l'origine de la fondation de la Société de lecture en 1787. Avec Pierre Ochs, Johannes Buxtorf et Wilhelm Hoch, il représenta Bâle au Sénat de la République helvétique. Après la chute d'Ochs, Z. l'accusa de haute trahison dans le Neues Helvetisches Tagblatt en été 1799.

Sources et bibliographie

  • C. Zaeslein, Geschichte der Familie Zaeslein und Zaeslin, ms., 1986 (StABS)
  • B. von Wartburg, Musen & Menschenrechte, 1997
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 18.10.1748 ✝︎ 8.8.1813

Suggestion de citation

Dettwiler, Walter: "Zaeslin, Johannes", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 31.01.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/007191/2014-01-31/, consulté le 25.10.2020.