de fr it

Niklaus Bernhard vonDiesbach

4.11.1779 à Berthoud, 16.10.1842 à Berne, prot., de Berne. Fils de Ludwig Rudolf, capitaine au service de Hollande. Marie-Elisabeth Dürig, fille d'Abraham, membre du Conseil de ville de Berthoud. D. prit part à la bataille du Grauholz (1798) avec le grade de lieutenant, puis il se réfugia à Parme (il laissera un récit de ce voyage). De 1812 à 1818, il fut bailli de Laupen, de 1814 à 1831 député au Grand Conseil bernois et membre des Conseils de guerre et des finances; membre du Petit Conseil de 1826 à 1831 et du Conseil secret de 1827 à 1831. Au moment de la Régénération, D. faisait partie des aristocrates libéraux groupés autour des avoyers Niklaus Friedrich von Mülinen et Emanuel Friedrich von Fischer. En 1832, il fut membre de la commission des Sept créée par le Conseil de ville pour défendre les intérêts de la commune bourgeoise contre le gouvernement libéral du canton. Sa participation à la conjuration de l'hôtel d'Erlach lui valut une condamnation en 1839 et il resta incarcéré jusqu'en 1841. Membre de l'état-major général suisse, il devint lieutenant-colonel d'artillerie en 1819 et colonel en 1824.

Sources et bibliographie

  • A. de Ghellinck Vaernewyck, La généal. de la maison de Diesbach, 1921, 841
  • E. Gruner, Das bernische Patriziat und die Regeneration, 1943
  • von Rodt, Genealogien, 1, 226
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 4.11.1779 ✝︎ 16.10.1842
Indexation thématique
Politique (1790-1848) / Cantons