de fr it

Ludwig AlbrechtEffinger von Wildegg

10.12.1773 à Wildegg (comm. Möriken-Wildegg), 16.12.1853 à Wildegg, prot., de Berne et Brugg. Fils de Niklaus Albrecht (->). Frère de Rudolf Emanuel (->). Célibataire. Formé par des précepteurs et à l'institut Rahn à Aarau. Instruction à la Karls-Schule (académie militaire) de Stuttgart. Capitaine au service des Provinces-Unies en 1791, fait prisonnier de guerre par les Français, E. revient en Suisse en 1793 après sa libération. Secrétaire à la légation espagnole de Berne, il est élu à la Chambre administrative du canton de Berne en 1798. Colonel lors de la guerre des Bâtons en 1802, il prit la ville de Fribourg. Député au Grand Conseil d'Argovie de 1805 à 1808 et juge de paix. Après sa retraite des affaires publiques, il administra et exploita le domaine de Wildegg. Ami de la reine Hortense et de son fils Louis Napoléon Bonaparte, qui résidaient à Arenenberg. En 1811, E. acquit avec sa sœur le domaine de Pfyn (TG).

Sources et bibliographie

  • Lebenserinnerungen, 6 vol., ms., s.d., BBB
  • Sammlung bernischer Biographien, 2, 1896, 196-203
  • L'Etat-major, 3, 50
  • F. Müller, Aussterben oder verarmen?, 2000
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Ludwig Albrecht Effinger
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 10.12.1773 ✝︎ 16.12.1853

Suggestion de citation

Zürcher, Christoph: "Effinger von Wildegg, Ludwig Albrecht", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 17.10.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/007195/2005-10-17/, consulté le 04.12.2020.