de fr it

Jean-FrançoisDéglise

vers 1755 à Châtel-Saint-Denis, 1.6.1818 à Châtel-Saint-Denis, cath., de Châtel-Saint-Denis. Fils de Jean, paysan, et d'Agnès Michaud. Elisabeth Chollet, fille de Pierre Joseph, paysan, de Vaulruz. Etudes de médecine à Lyon dès 1774. D. passe quelques années à l'étranger puis s'établit à Châtel-Saint-Denis où il pratique médecine et notariat. Ouvert aux idées révolutionnaires, il est toutefois hostile à l'émancipation des campagnes. Préfet national du canton de Fribourg (1798-1802), député à la Diète fédérale de Berne (1801), sénateur helvétique (1802), il passe pour un fédéraliste. En 1803, il est membre de la commission chargée de l'introduction de l'acte de Médiation et de l'administration du canton pendant la période de transition ainsi que de celle qui conçoit la Constitution cantonale. De retour à Châtel-Saint-Denis où il reprend son activité de médecin, il est préfet du district de Châtel-Saint-Denis (1811-1816) et député au Grand Conseil fribourgeois (1813-1814).

Sources et bibliographie

  • L. Philipona, Hist. de la seigneurie et bailliage de Châtel-St-Denis en Fruence de 1100 à 1800, 1921, 901-902
  • M. Michaud, La contre-révolution dans le canton de Fribourg (1789-1815), 1978
En bref
Dates biographiques ∗︎ vers 1755 ✝︎ 1.6.1818