de fr it

PierreGirod

13.7.1776 à Genève, 30.3.1844 à Genève, prot., de Genève. Fils de Jacob, du Conseil des Deux-Cents, et d'Anne Lacaussade. Dit G.-Jolivet. 1809 Jeanne-Louise-Renée Jolivet, fille de Pierre, membre du gouvernement genevois, banni par le tribunal révolutionnaire en 1794. Etudes de droit à Genève (1797), à Berlin et Paris (1798). Avocat (1798). Professeur de droit civil (1806-1823) à l'académie de Genève. Juge suppléant au tribunal de première instance (1810). Membre du Conseil représentatif (1814-1822), député de Genève aux Diètes fédérales (1819 et 1828), conseiller d'Etat (1823-1841), neuf fois syndic (entre 1825 et 1841). Conservateur, G. s'opposa à l'amovibilité des conseillers d'Etat et à l'abaissement du cens électoral. Au Conseil d'Etat, il résista au "progrès graduel" cher à Jean-Jacques Rigaud.

Sources et bibliographie

  • Livre du Recteur, 3, 480
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 13.7.1776 ✝︎ 30.3.1844