de fr it

MatthiasSchiess

23.5.1749 à Bühler, 30.3.1819 à Hérisau, prot., de Hérisau. Fils de Johann Ulrich, pasteur, et de Barbara Bruderer. 1784 Elisabeth Mittelholzer, fille de Johannes, maître artisan, veuve de Johann Martin Schirmer. Scolarité à Aarau. S. enseigna pendant quelque temps les mathématiques à Hérisau. Secrétaire du Conseil d'Appenzell Rhodes-Extérieures (1776-1796), conseiller de Hérisau (1779-1786), enseigne (1786-1795), capitaine du pays (1795-1796), vice-landamman (1796-1797 et 1803-1819), délégué à la Diète (1796-1797 et 1802-1816), vice-landamman du gouvernement provisoire (1799). Représentant de la Confédération dans les Conseils de guerre et d'Etat de Bâle (1795). Sous la pression du parti francophile des Rhodes-Extérieures, S. dut démissionner de ses fonctions en 1797 et, pour des raisons de sécurité, quitta Hérisau pour s'installer provisoirement à Heiden. Adversaire de l'Helvétique, il refusa son élection au poste de sous-préfet (1801).

Sources et bibliographie

Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF