de fr it

BernhardJoos

2.7.1793 à Schaffhouse, 19.9.1855 à Schaffhouse, prot., de Schaffhouse. Fils de Johann Rudolf, juge, et de Maria Barbara Ritz, de Berneck. 1819 Ursula Louise Freuler, fille de Johann Jakob, diacre et professeur. Issu d'une famille fortunée de fabricants de bas, J. fut député au Grand Conseil schaffhousois (1818-1843 et 1847-1851), secrétaire du Conseil (1825-1831), délégué à la Diète (1832), membre de la Constituante (1834) et conseiller d'Etat (1837-1839). Il fit partie de la commission chargée de préparer la séparation entre la ville et le canton (1831). Premier président du Grand Conseil de ville de Schaffhouse (1831-1839) et conseiller municipal (1834-1836). Il remplit plusieurs fonctions judiciaires: greffier au tribunal cantonal (1831), procureur (1832-1837), président du tribunal cantonal (1839-1851). Politicien visionnaire, J. s'efforça de trouver des solutions pour sortir le canton de la dépression économique. Il fut ainsi le premier, en 1835, à défendre l'idée de la construction d'une usine hydroélectrique sur le Rhin près de Schaffhouse.

Sources et bibliographie

  • Genealogisches Register der Stadt Schaffhausen, AV Schaffhouse
  • E. Joos, Parteien und Presse im Kanton Schaffhausen, 1975
  • SchaffGesch., 1, 294
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 2.7.1793 ✝︎ 19.9.1855