de fr it

Tiengen

Ville du Bade-Wurtemberg, située non loin de l'endroit où la Wutach se jette dans le Rhin, partie du chef-lieu d'arrondissement ("grande ville") de Waldshut-T. depuis 1975. Entre 858 et 867 Tuoingen. 23 013 hab. en 2010 à Waldshut-T. (8428 hab. à T.). Fondée par les barons de Krenkingen sur leur alleu comme place de marché (1229 forum), T. fut élevé au rang de ville (civitas) avant 1242. Entre 1245 et 1251, la localité passa à l'évêque de Constance, qui la remit en 1262 à Heinrich von Krenkingen. Les monnaies frappées à T., activité attestée dès 1275 environ, circulaient également sur le Plateau suisse. En 1413, les Krenkingen rendirent T. et les ateliers monétaires à l'évêque de Constance qui continua de mettre en gage et d'inféoder la ville. Bilgeri von Heudorf, ennemi déclaré de Schaffhouse et des Confédérés, fut notamment feudataire en 1444. Les Suisses occupèrent la ville en 1468 lors de la guerre de Waldshut; à l'occasion de la guerre de Souabe (1499), les Confédérés la prirent à nouveau et la détruisirent. Entre 1482 et 1687, elle fut aux mains des comtes de Sulz, puis des princes de Schwarzenberg. En 1806, T. fut rattaché au grand-duché de Bade. La ligne ferroviaire Waldshut-Schaffhouse fut ouverte en 1863. Depuis 1910, T. abrite une importante succursale de l'entreprise Villiger (tabac). Au début du XXIe s., environ un quart de la population active travaillait en Suisse.

Une petite communauté juive s'installa à T. à partir de 1555; elle possédait une imprimerie au XVIe s. et construisit une synagogue en 1793, formant jusqu'en 1803 avec les juifs du Surbtal argovien une circonscription rabbinique. Vers 1825, les juifs représentaient 12% de la population de la ville. Lors de la Nuit de Cristal du 9 novembre 1938, les nazis détruisirent des magasins juifs, profanèrent le cimetière de la communauté et endommagèrent sérieusement la synagogue. Tous les juifs de sexe masculin furent déportés au camp de concentration de Dachau.

Sources et bibliographie

  • D. Petri, Die Tiengener Juden, 21984
  • H. Voellner, Tiengen, 1987
  • J. Hahn, Erinnerungen und Zeugnisse jüdischer Geschichte in Baden-Württemberg, 1988, 557-559
Liens
Notices d'autorité
GND