de fr it

Tarentaise

Le diocèse de T., créé comme suffragant de Vienne avant 450, comprenait la région à l'ouest du Petit-Saint-Bernard, autour de Moûtiers-en-T., où la cathédrale fut consacrée en 517. Lorsque les provinces ecclésiastiques du royaume franc furent réorganisées sous Charlemagne, la T. devint une Eglise métropolitaine selon le schéma de la Notitia Galliarum. Dès le IXe s., ses évêques apparaissent dans les conciles avec le titre d'archevêque. A la même période, les diocèses de Maurienne, Aoste et Sion étaient considérés comme suffragants; ils le furent de manière incontestée seulement à partir du XIIe s. Les relations de l'archidiocèse de T. avec son suffragant de Sion furent très étroites au XIIIe s. L'archevêque édicta des statuts pour le chapitre cathédral (1212-1216 et 1275), qu'il visita en 1262. En 1513, Sion s'étant depuis longtemps détaché de l'influence de la Savoie pour se tourner vers la Confédération, l'évêque Mathieu Schiner obtint du pape Jules II le détachement de son diocèse de la province métropolitaine de T. (1513). L'archidiocèse de T. fut supprimé en 1793, mais le diocèse rétabli en 1825.

Sources et bibliographie

  • E. Gilomen-Schenkel, «Das Bistum Sitten und die Erzbischöfe von Tarentaise», in Vallesia, 56, 2001, 339-342
  • HS, I/5, 583-607
Liens
Notices d'autorité
GND