de fr it

Vennes

Seigneurie située dans le val homonyme, dans l'actuel dép. français du Doubs, qui, au XIIe s., appartenait à l'abbaye de Saint-Maurice et était sous la garde des seigneurs de V. En 1259, Nantelme, abbé de Saint-Maurice en fit don à Jean de Châlon, qui la céda à Amédée de Montfaucon. En 1325, Jeanne de Montfaucon, héritière de V., épousa le comte Louis de Neuchâtel. En 1458, la seigneurie passa à Rodolphe de Hochberg. En 1475, les Suisses dévastèrent le village de V. lors des guerres de Bourgogne. Par son mariage en 1504, Jeanne de Hochberg transmit le fief à son mari, Louis d'Orléans. Après 1512, il fut rattaché à la Franche-Comté. Des habitants de V. émigrèrent en Suisse en 1793, après avoir participé à une insurrection contre-révolutionnaire.

Sources et bibliographie

  • Dict. des communes du département du Doubs, 6, 1987, 3325-3332
Indexation thématique
Entités politiques / Seigneurie