de fr it

Wonnenstein

Couvent de capucines du tiers ordre de saint François. Enclave d'Appenzell Rhodes-Intérieures dans la comm. de Teufen (AR). Vocable: Notre-Dame. Diocèse de Constance jusqu'en 1814, de Saint-Gall depuis 1866. En 1381, l'abbé de Saint-Gall Kuno von Stoffeln offrit un terrain à bâtir à quelques femmes ermites. Les sœurs, dirigées depuis le XVe s. par des cordeliers d'Allemagne du Sud, furent temporairement dispersées à la Réforme. Anna Wäspi, de Jonschwil, sœur au couvent de Pfanneregg à Wattwil, fut envoyée en 1596 à W. où elle devint mère supérieure; elle plaça la maison sous l'influence des capucins en y introduisant la réforme de Pfanneregg. Après la partition d'Appenzell (1597), l'appartenance territoriale de W. fut disputée, jusqu'à ce qu'un arrêté fédéral de 1870 attribue tout l'enclos aux Rhodes-Intérieures. L'effectif était de vingt et une personnes en 1616, quarante-sept en 1938 et onze en 2000. Le couvent de W. avait pour filiale celui de Jakobsbad, fondé en 1851. Il produit des médicaments, légalement reconnus depuis 1924.

Sources et bibliographie

  • HS, V/2, 1104-1110; IX/2, 173-182
  • MAH AI, 1984, 538-556