de fr it

Eggerstanden

Hameau à l'habitat dispersé de la comm. de Rüte AI, sur la route Appenzell-Oberriet (SG). Mentionné pour la première fois en 1459 dans une chronique, 1524 in Eggerstainen (plus ancienne mention officielle), 1535 in Ergerstanden. Près d'une ancienne stèle oratoire signalée en 1515 apparurent d'abord une simple chapelle, puis une petite église baroque dédiée à saint Joseph, édifiée en 1722-1732. L'architecte August Hardegger construisit à sa place un édifice néoroman en 1901-1903, remplacé en 1971 par un bâtiment de Ferdinand Filippi. E. est depuis 1727 filiale d'Appenzell, avec sa propre administration paroissiale (droit baptismal en 1750, cimetière en 1951). L'école (comm. scolaire fondée au XIXe s.) comptait 116 enfants en 1998. Des exploitations industrielles se sont installées dès les années 1970 dans ce hameau où l'agriculture est dominante.

Sources et bibliographie

  • Appenzellische Geschichtsblätter, 1949-1950
  • MAH AI, 1984, 398-401