de fr it

Urnerboden

Hameau doté d'une église et l'un des plus grands alpages de Suisse, situé à l'est du col du Klausen, sur le territoire de la comm. de Spiringen UR. 1352 uf Mercheren, 1609 Ennetmercht, 1708 Urnerboden. 73 hab. en 1888, 175 en 1910, 86 en 1980, 27 en 2010. Trouvailles de l'âge du Bronze. L'exploitation des pâturages, attestée dès le XIe s. au moins, engendra des conflits qui débouchèrent en 1196 sur la fixation de la frontière entre Uri et Glaris. L'alpage, utilisé pour l'estivage de 1500 vaches, a toujours appartenu à Uri (autrefois au Pays, auj. à la corporation). La chapelle, mentionnée en 1437, fut d'abord dédiée à sainte Vérène, puis à saint Evrard (dès 1600). L'édifice actuel fut construit en 1912-1915. Une auberge, ouverte toute l'année, fut édifiée au Spittelrütti en 1590. Après la séparation d'avec la paroisse d'Unterschächen, le hameau forma une enclave de celle de Spiringen (dès 1713). En 1877, les habitants obtinrent du Conseil fédéral le droit de résider toute l'année à U. Une école fut construite en 1899 et une chapellenie fondée en 1902. L'ouverture de la route du Klausen (1900) stimula le tourisme et le téléphérique menant au Fisetengrat (2001) constitua une nouvelle attraction. En 1971, le canton créa un atelier de travail à domicile. En raison de la situation isolée du village, surtout en hiver, la population, qui vit de l'agriculture, diminue depuis des décennies.

Sources et bibliographie

  • H. Muheim, Urnerboden, 1986
  • H. Stadler-Planzer, A. Herger, Spiringen, 1991
  • C. Hirtler, Urnerboden, 2012
Liens
Notices d'autorité
GND

Suggestion de citation

Stadler, Hans: "Urnerboden", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 19.02.2013, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/007469/2013-02-19/, consulté le 17.01.2021.