de fr it

Meien

Partie de la comm. de Wassen UR, comprenant plusieurs hameaux le long de la route du Susten. 1246 Moigion. 308 hab. en 1799, 425 en 1850, 245 en 1900; env. 250 en 1950, 121 en 1980, 88 en 2000. M. fut probablement colonisé par des Alamans venus de la vallée de la Reuss au Moyen Age ou peut-être déjà au haut Moyen Age. La chapelle Sainte-Marguerite, mentionnée en 1520, est une filiale de Wassen; un chapelain permanent la desservit de 1703 à 1998. M. tenta en vain d'obtenir le statut de paroisse en 1827-1829 et en 1916. En vertu d'un statut particulier (supprimé par Wassen en 1879), la communauté villageoise administrait elle-même sa fortune et celle de la chapelle. La vente de foin à Wassen et le service étranger complétaient les ressources habituelles de l'agriculture. L'ouverture de la ligne du Gothard en 1882 provoqua un dépeuplement durable. Des travaux entrepris dès 1913 (reboisement, protections en dur) permirent de réduire les risques d'avalanche. M. liquida ses dettes immobilières après 1933. La route du Susten fut achevée en 1946. Un assainissement des alpages fut effectué entre 1962 et 1977. La communauté d'intérêt Pro Meien, fondée en 1981, fait son possible pour maintenir un habitat permanent. Néanmoins, l'école a été supprimée en 2003

Sources et bibliographie

  • A. Bühler, Das Meiental im Kanton Uri, 1928
  • C.F. Müller, Sustenstrasse und Meiental, 1946
  • J. Schuler, "...da wo wir wohnen, da sollten nur die Füchse wohnen!": Talschaftsarbeit im Meiental, 2 vol. ms., 1983 (KBUR)
  • A. Enderli, Das Meiental, ms., 1986 (KBUR)